25/08/2016

Jeudi 25 août 2016

Jésus disait à ses disciples : ‘Veillez, car vous ne savez pas quel jour votre maître viendra. Comprenez bien cela : si le maître de maison savait à quel moment de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas forcer sa maison. Par conséquent, vous aussi tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y pensez pas que le Fils de l’homme viendra.

Quel est donc le serviteur fidèle et sensé que le maître a placé à la tête des gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu ? Heureux serviteur, celui que son maître, en arrivant, trouvera à son travail. Vraiment, je vous le déclare : il lui confiera la responsabilité de tous ses biens

Mais si ce mauvais serviteur se dit : ‘Mon Maître se fait attendre’, et s’il se met à frapper ses collègues, à manger et à boire avec les ivrognes, son maître viendra le jour où il ne l’attend pas et à l’heure qu’il n’a pas prévue : il se séparera de lui et le mettra parmi les hypocrites, là où seront les pleurs et les grincements de dents.’ Matthieu 24,42-51.

Veillez !

Ce n’est pas le temps de s’endormir. Par lassitude. Par ennui. Par indifférence. Ce n’est pas le moment de prendre le pouvoir. D’imposer sa volonté. De voler l’autorité du maître.

Veillez ! C’est l’heure de creuser le désir. De dégager un espace intérieur. De ressentir le manque. L’attente devient prière.

Veillez ! C’est une action. C’est réaliser ce qui nous est demandé. C’est remplir une tâche. Librement. Fidèlement. Amoureusement.

Qu’importe le temps. L’instant présent est le plus important. L’acte présent s’inscrit dans l’éternité. L’instant devient éternel.

Heureux temps de l’attente devenu présence. Présence de celui qu’on attend. Présence de Dieu.

11:43 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/08/2016

Mercredi 24 août 2016

Jésus disait, devant la foule et ses disciples : ‘Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, car vous ressemblez à des tombeaux blanchis : au-dehors, ils ont belle apparence, mais au-dedans ils sont remplis d’ossements de cadavres et de toutes sortes d’immondices. De même vous aussi : au-dehors vous apparaissez comme des hommes justes, mais au-dedans vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.

Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, vous qui bâtissez les tombeaux des prophètes, qui décorez les sépultures des hommes justes. Et vous dites : ‘Si nous avions vécu au temps de nos pères, nous n’aurions pas collaboré avec eux pour verser le sang des prophètes.’ Ainsi vous témoignez envers vous-mêmes que vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes. Eh bien ! Vous, comblez la mesure de vos pères !’ Matthieu 23,27-32.


CHAMP FLEURI ET BOIS DE LAUZELLE (7).JPGC
haque individu fait partie d’un ensemble. Chacun de nos actes dépasse notre intérêt personnel. Nous participons au devenir de l’humanité. Nous participons à son destin, à son accomplissement, à sa finalité.

Nos tentatives de camouflage de nos incapacités paraissent bien dérisoires puisque notre projet se confond avec celui de l’humanité.

Nos efforts pour paraître différends de ce que nous sommes sont illusoires puisque nous participons de manière originale au dessein de Dieu.

Notre joie est celle de constater l’humanité plus fraternelle. Notre bonheur est celui de voir le Royaume de Dieu en construction.

Nous ne sommes que des artisans de paix, de justice et d’amour.

16:29 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mardi 23 août 2016

Jésus disait, devant la foule et ses disciples : ‘Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, vous qui acquittez l’impôt de la dîme sur les plus petites herbes, et négligez ce qu’il y a de plus important dans la Loi : la justice, la pitié, la loyauté. Il fallait pratiquer ceci, et ne pas négliger cela. Guides aveugles, vous qui filtrez le moucheron, et avalez le chameau !

Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, vous qui nettoyez l’extérieur de la coupe et du plat, alors que l’intérieur est plein de cupidité et d’intempérance. Pharisien aveugle, nettoie d’abord l’intérieur de la coupe et du plat, afin que son extérieur aussi soit propre.’ Matthieu 23,23-26.

011.JPGHypocrites ! La vie est teintée d’hypocrisie.

Nous ressemblons si peu à ce que nous sommes en réalité. L’extérieur ne correspond pas à l’intérieur.

Nous dissimulons nos sentiments. Nous camouflons nos défauts. Nous cachons nos attraits et nos convoitises. Nous dissimulons nos projets et nos intentions.

Délivrons-nous de l’hypocrisie. Osons la vérité. Libérons-nous des liens de la dissimulation et du mensonge. Risquons la transparence.

Mettons la lumière dans notre vie.

16:22 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |