26/06/2017

Lundi 26 juin 2017

Jésus disait à ses disciples : ‘Ne jugez pas, pour n’être pas jugés. Car vous serez jugés par le jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et la poutre qui est dans le tien, ne la vois-tu pas ?

Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi, je vais enlever la paille de ton œil, alors qu’il y a une poutre dans le tien ?

Hypocrite, enlève d’abord la poutre de ton œil, et alors tu verras clair pour enlever la paille de l’œil de ton frère.’ Matthieu 7,1-5.

Il est déjà jugé. Il est déjà condamné. A priori. A fortiori. Dans nos pensées. Dans nos attitudes. Dans nos paroles. Le voici exclu, ignoré, rejeté. Le voici déjà mort !

La fraternité se construit dans une rencontre vraie, authentique. Sans idées préconçues. Sans jugements. Sans partialité. Sans intolérance.

La fraternité est la rencontre de deux êtres à part entière, dans leurs richesses, dans leurs différences, dans leurs particularités.

La fraternité est l’échange des connaissances, des idées, des émotions.

La fraternité est le partage de ce que l’autre a besoin pour apaiser sa faim, pour trouver la paix, pour assurer sa sécurité.

Il reste un pas à effectuer pour que la fraternité devienne amitié.

16:16 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.