26/06/2017

Samedi 24 juin 2017

Jésus disait à ses disciples : ‘Aucun homme ne peut servir deux maîtres ; en effet, ou bien il détestera le premier, et aimera le second ; ou bien il s’attachera au premier, et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent.

C’est pourquoi je vous dis : Ne vous tourmentez pas pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de ce que vous mettrez. La vie ne vaut-elle pas davantage que la nourriture, et le corps davantage que le vêtement ?... Ne vous tourmentez donc pas en disant : ‘Que mangerons-nous ?’ ou bien : ‘Que boirons-nous ?’ ou bien : ‘Que mettrons-nous ?’ (tout cela, en effet, les païens le recherchent). Mais votre Père céleste sait que vous avez besoin de tout cela. Cherchez d’abord le Royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné par-dessus le marché. Ne vous tourmentez donc pas pour demain, car demain se tourmentera pour lui-même ; à chaque jour suffit sa peine.’ Matthieu 6,24-34.

Dieu et l’argent ! Une incompatibilité. Une opposition. Impossible à réunir. Impossible à concilier.

Pourtant Dieu et argent cohabitent dans certaines religions. Avec une complicité. Avec un accord. Avec une entente. Dieu utilisé pour les affaires. Pour le business. Pour l’enrichissement.

Mais pour chacun de nous, notre investissement, notre souci, notre intérêt pour l’enrichissement excluent Dieu, évincent Dieu, rejettent Dieu de notre vie.

Nos pensées se concentrent sur l’avoir, sur le pouvoir, sur la puissance, sur la domination. Les valeurs évangéliques deviennent désuètes. L’Evangile devient obsolète. Dieu devient encombrant et inutile. Nous devenons matérialistes à outrance…

L’argent est un moyen d’échange de biens de consommation. Il ne nous appartient pas. Il ne peut être thésaurisé sinon dans l’attente d’un plus grand service.

Notre vie spirituelle nous met en garde et nous protège de la puissance du pouvoir de l’argent. Elle protège et conserve à dignité de l’homme.

16:08 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.