27/06/2017

Mardi 27 juin 2017

Jésus disait à ses disciples : ‘Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré, ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent et se retournent pour vous déchirer.

Tout ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le de même pour eux : c’est ici la Loi et les prophètes.

Entrez par la porte étroite, car elle est large, la porte, et bien dégagée, la route qui conduit à la mort. Combien est étroite, la porte, et resserrée, la route qui conduit à la vie : ils sont peu nombreux, ceux qui la trouvent !’ Matthieu 7,6.12-14.

Tout ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le de même pour eux. La règle d’or commune à toutes les religions.

Non seulement une idée, un principe ou même une intention, mais une invitation à l’action concrète au quotidien.

Tu aimeras ton prochain comme toi-même (Marc 12,31 ; Luc 10,27 ; Jean 13,34 ; 15,12 ; 15,17).

Mon désir de bonheur est aussi mon désir de bonheur pour autrui. Que vais-je faire pour le réaliser ? Vais-je déployer de la bonté et de la tendresse ? Vais-je aller à sa rencontre et me mettre à son écoute ? Vais-je m’investit et m’engager ? Vais-je travailler à plus de justice et de paix ? Vais-je éveiller chez l’autre toutes ses capacités d’aimer ? Vais-je partager et échanger nos idées, nos expériences, nos motivations, nos croyances, nos projets, nos espérances… ?

L’autre est associé à mon bonheur et à mon accomplissement humain. Dans une responsabilité réciproque.

14:57 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.