06/07/2017

Jeudi 6 juillet 2017

Jésus monta dans une barque, traversa le lac, et vint dans sa ville de Capharnaüm.

Or, on lui amenait un paralysé, couché sur un lit.

Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : ‘Confiance, mon fils, tes péchés sont pardonnés.’

Quelques scribes disaient intérieurement : ‘Celui-là blasphème.’ Jésus, qui avait vu leurs pensées, demanda : ‘Pourquoi ces pensées malveillantes ? Qu’est-ce qui est le plus facile en effet ? De dire : ‘Tes péchés sont pardonnés’, ou de dire : ‘Lève-toi et marche ?’ Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre, (alors il s’adressa au paralysé), je te le dis : lève-toi, prends ton lit et rentre chez toi.’ Il se leva et partit chez lui.

En voyant cela, les foules furent saisies de crainte et rendirent gloire à Dieu d’avoir donné aux hommes une telle autorité. Matthieu 9,1-8.

Tes péchés sont pardonnés. Plus d’accusation. Plus de jugement. Plus de culpabilité. Tout ce qui était une faute est effacé.

A présent, les erreurs du passé deviennent expériences. Les faiblesses deviennent une force. Les échecs deviennent un enseignement.

Dès maintenant, lève-toi et marche. Le pardon te remet debout. La miséricorde te rend la vie. L’oubli te pousse en avant. L’innocence rend tout réalisable.

Le paralysé se leva et partit chez lui. La page est tournée. Une page blanche est à écrire. Tout devient possible quand on croit.

12:59 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.