06/07/2017

Mardi 4 juillet 2017

Jésus monta dans une barque, et ses disciples le suivirent.

Mais voilà que le lac fut si violemment agité que les vagues recouvraient la barque. Et Jésus dormait.

Les disciples s’approchèrent et le réveillèrent en disant : ‘Seigneur, sauve-nous ! nous sommes perdus !’ Il leur dit : ‘Pourquoi avoir peur, hommes de peu de foi ?’

Alors il se leva, il menaça les vents et la mer et il se fit un grand calme… Matthieu 8,23-27.

Des vagues sur notre vie. Des tempêtes dans notre existence. Nous ramons contre le vent. Nous allons être engloutis. Nous allons perdre pied. Nous sommes perdus…

Il faut nous arrêter et puis faire silence. Faire taire toutes ces contradictions. Imposer le silence à toutes ces sollicitations. Rassembler nos forces. Prendre distance. Unifier notre être. Nous recentrer sur notre ‘moi’, sur notre ‘je’, sur notre vie. Sur Dieu, notre intime.

Pourquoi avoir peur ? A cause de nos doutes. A cause de notre fragilité. A cause de notre manque de confiance. A cause de notre peu de foi.

C’est lorsque la mer est calme qu’il faut renforcer la voilure. C’est lorsque le bateau est en rade qu’il faut consolider la coque. C’est lorsque la brise est légère qu’il faut rencontrer Dieu.

Pour qu’au moment de l’orage, nous puissions garder le cap. Pour que malgré la tourmente, nous accostions sur l’autre rive.

08:50 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.