09/07/2017

Samedi 8 juillet 2017

Les disciples de Jean Baptiste viennent trouver Jésus pour lui dire : ‘Alors que nous-mêmes et les pharisiens pratiquons le jeûne, pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas ?’… Matthieu 9,14-17.

Une tension entre les religieux et Jésus.

Eux, ils ont instauré des règles, des lois, des principes. Les adhérents doivent se soumettre. Les fidèles doivent obéir. Les adeptes doivent se conformer.

Que serait la religion sans obéissance, sans discipline, sans soumission ? Que serait la religion sans conformisme, sans assujettissement, sans adhésion ? Que serait la religion si chacun agissait à sa guise. Si chacun conservait ses idées. Si chacun gardait sa liberté (sinon la liberté de partir)?

Et Dieu dans tout cela ? Est-Il encore accessible ? Est-Il proche du croyant ? Peut-Il être rencontré, individuellement, personnellement, intimement ?

Jésus lui répondit: Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14,23.

16:26 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.