26/07/2017

Mardi 25 juillet 2017

Tandis que Jésus parlait aux foules, sa mère et ses frères se tenaient au-dehors ; ils cherchaient à lui parler.

Quelqu’un lui dit : ‘Ta mère et tes frères sont là, dehors ; ils cherchent à te parler.’

Jésus répondit à son interlocuteur : ‘Qui est ma mère ? Qui sont mes frères ?’ Il étendit la main vers ses disciples et ajouta : ‘Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là même est mon frère, ma sœur, ma mère.’ Matthieu 12,46-50.

Jésus avait quitté sa famille, ses amis, les habitants de Nazareth. Il s’était singularisé. Il s’était marginalisé. Son mode de vie dérangeait. Ses paroles bousculaient. Ses attitudes agaçaient. Son action scandalisait. Ses relations avec sa famille étaient tendues.

L’annonce de la présence des siens ne le réjouit pas.

‘Qui est ma mère ? Qui sont mes frères ?’

Le prophète est solitaire. Il est mis à part. Il est méprisé. Il n’a que des disciples. Ils acceptent de le suivre. Sur le même chemin. Le chemin de Dieu.

15:39 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.