13/08/2017

Jeudi 3 août 2017

Jésus disait cette parabole : ‘Le Royaume des cieux est semblable à un filet qu’on a jeté dans la mer et qui a ramené toutes sortes de choses. Lorsqu’il a été rempli, les pêcheurs l’ont tiré sur le rivage et se sont assis ; ils ont ramassé dans des récipients ce qui était bon ; et ce qui ne valait rien, ils l’ont jeté.

Ainsi en sera-t-il à la fin des temps : les anges viendront pour séparer les méchants du milieu des justes, et ils les jetteront dans la fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents… Matthieu 13,47-53.

La fournaise de feu !

Une image qui nous choque. Une parole qui nous bouscule et qui nous heurte. Un avertissement ? Une menace ?

Une figure de style pour insister sur l’importance du Royaume de Dieu. Sur la gravité. Sur l’urgence.

Le Royaume de Dieu est tout le contraire de la déchéance, de la souffrance, de la mort.

Il nous appartient de faire advenir le règne de Dieu en nous d’abord et dans le monde. Comme on reçoit la vie. Comme on entre dans la joie. Comme on s’installe dans la paix.

Abattons nos résistances. Ouvrons une brèche. Nous ne disposons que de peu de temps. La vie ne se représente pas. C’est ici et maintenant.

10:43 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.