13/08/2017

Samedi 5 août 2017

En ce temps-là, Hérode le prince de Galilée entendit parler de Jésus, et il dit à ses serviteurs : ‘C’est Jean le Baptiste ! C’est lui qui est ressuscité des morts : voilà pourquoi il fait des miracles.’… Matthieu 14,1-12.

Il y a erreur sur la personne.

Jésus n’est pas la réincarnation de Jean le Baptiste !

Ne faisons-nous pas erreur sur la personne de Dieu ?

On nous a enseigné ‘Dieu’, à partir de la théologie, de la doctrine, des dogmes. Cela nous satisfait-il ? Cela répond-t-il à notre attente ? Cela nous aide-t-il à vivre ?

Dieu reste cet inconnu jusqu’à ce que nous le rencontrions. Jusqu’à ce que nous en faisions l’expérience.

Dieu alors devient personnel. Il devient unique. Il devient l’intime. Il devient le familier.

Dieu est une présence intérieure qui nous accompagne dans notre accomplissement. Dieu est Celui sur lequel s’ajuste notre vie continuellement. Dieu est à la fois la douceur et la force, la bonté et l’action, la compassion et la générosité, la lumière et le guide, la justice et la paix.

Dieu et l’Homme, associés pour l’éternité.

10:34 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.