20/08/2017

Samedi 19 août 2017

On amenait à Jésus des enfants, et on lui demandait de leur imposer les mains en faisant une prière. Mais les disciples les rabrouèrent.

Jésus dit alors : ‘Laissez venir les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le Royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent.’

Il leur imposa les mains et partit de là. Matthieu 19,13-15.

Dieu n’a pas la même vision que nous. Ce qui est petit est grand aux yeux de Dieu.

Alors que nous pensons que ce qui est petit est insignifiant, incomplet, inachevé. Alors que nous pensons que ce qui est petit peut être rejeté, méprisé, exclu.

Jésus prit l’enfant et le plaça au milieu d’eux. Comme une part d’eux-mêmes. Celle-là même qu’ils veulent ignorer. Qu’ils veulent oublier. Une vérité à assumer. Un regard à risquer. Une confiance à acquérir.

Regardons plus souvent les enfants pour retrouver l’enfance intérieure selon l’évangile.

16:14 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.