23/08/2017

Lundi 21 août 2017

Quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : ‘Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ?’

Jésus lui dit : ‘Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul être est bon ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements.’ – ‘Lesquels ?’, lui dit-il. Jésus reprit : ‘Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne voleras pas. Tu ne porteras pas de faux témoignages. Respecte ton père et ta mère. Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’

Le jeune homme lui dit : ‘Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ?’

Jésus lui répondit : ‘Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux. Puis, viens, suis-moi.’

A ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. Matthieu 19,16-22.

Il était inquiet. Il s’interrogeait sur la vie éternelle. Vous savez, celle après la mort. Celle qui est promise. Celle qu’il faut mériter. L’enjeu de toute une vie.

Jésus le ramène au concret du quotidien. Il lui fait percevoir le Royaume dans l’instant, dans l’aujourd’hui. Les clefs d’accès au Royaume présent sont les Béatitudes (Matthieu 5,3-12). La pauvreté et la douceur. La compassion et la justice. La miséricorde et la pureté. La paix et la bienveillance. La bonté et l’amour.

Retournons à l’essentiel. Retrouvons le ‘je’ désencombré de l’inutile et de l’accessoire. Le ‘je’ dans sa vérité. Le ‘je’ me permettant d’accéder au Royaume de Dieu, ici et maintenant.

La Vie éternelle dès l’instant où je prends conscience de la présence et de l’action de Dieu dans ma vie. L’évangile au cœur de la vie.

12:02 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.