30/08/2017

Mardi 29 août 2017

Jésus disait, devant la foule et ses disciples : ‘Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, vous qui acquittez l’impôt de la dîme sur les plus petites herbes, et négligez ce qu’il y a de plus important dans la Loi : la justice, la pitié, la loyauté. Il fallait pratiquer ceci, et ne pas négliger cela. Guides aveugles, vous qui filtrez le moucheron, et avalez le chameau !

Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, vous qui nettoyez l’extérieur de la coupe et du plat, alors que l’intérieur est plein de cupidité et d’intempérance. Pharisien aveugle, nettoie d’abord l’intérieur de la coupe et du plat, afin que son extérieur aussi soit propre.’ Matthieu 23,23-26.

Malheureux sommes-nous !

Quand nous pratiquons l’intolérance, le mépris, l’indifférence. Quand nos paroles sont trompeuses, déguisées, dissimulatrices. Quand nos prétentions religieuses sont hautaines, suffisantes, arrogantes. Quand nos vies sont trépidantes, affairées, tourmentées. Quand nous ne nous préoccupons pas de l’essentiel. Quand nous oublions l’Evangile. Quand nous nous désintéressons de notre prochain. Quand nous refusons la prière. Quand nous rejetons Dieu.

Bienheureux sommes-nous !

La joie est à notre portée. Le bonheur est accessible. Dieu présent, aimant et agissant.

15:51 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.