30/08/2017

Vendredi 25 août 2017

Les pharisiens avaient appris que Jésus avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent autour de lui.

Et l’un d’eux, un docteur de la Loi, lui demanda pour le mettre à l’épreuve : ‘Maître, quel est, dans la Loi, le grand commandement ?’ Jésus lui répondit : ‘Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la Loi et les prophètes.’ Matthieu 22,34-40.

Observer le plus grand commandement. Est-ce pour être parfait ? Est-ce pour faire partie de l’élite ? Est-ce pour être un bon pratiquant ?

Jésus lui a parlé d’amour. Simplement. L’amour à la portée de tous. L’amour de celui qui est proche et de celui qui est lointain. L’amour au quotidien. L’amour dans la banalité des petits gestes. L’amour en toutes choses.

Parce que cet amour-là donne accès à l’amour de Dieu. Parce que quand on fait de la place à l’autre, on fait de la place à Dieu, au Tout-Autre. Parce que quand on rencontre l’autre, on devient sensible à ce qui l’habite. On reconnaît sa quête de sens. On s’émerveille de sa capacité d’être. On devient conscient de ce qu’il porte, et qui est plus grand que lui.

La rencontre de l’autre nous met en présence de Dieu.

15:32 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.