08/09/2017

Mercredi 6 septembre 2017

En quittant la synagogue de Capharnaüm, Jésus entra chez Simon…

 Après le coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de maux de toutes sortes les lui amenèrent. A chacun d’entre eux il imposait les mains, et il les guérissait. D’un grand nombre d’entre eux sortaient aussi des esprits mauvais, qui criaient : ‘Tu es le fils de Dieu !’ Mais Jésus les menaçait et ne leur permettait pas de parler, parce que ces esprits savaient qu’il était le Messie.

Quand il fit jour, Jésus sortit et s’en alla dans un endroit désert. Les foules le cherchaient ; elles vinrent jusqu’à lui, et elles le retenaient pour l’empêcher de les quitter. Mais il leur dit : ‘Il faut que j’annonce aussi la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu aux autres villes, car c’est pour cela que j’ai été envoyé.’

Et il proclamait la Bonne Nouvelle dans les synagogues de Judée. Luc 4,38-44.

Un agenda bien rempli. Une hyper activité. Il y a urgence. La demande est pressante.

Il y a un temps pour l’action et un temps pour le silence. Un temps pour l’activité et un temps pour la réflexion. Un temps pour donner et un temps pour se reconstruire. Un temps pour témoigner et un temps pour prier.

L’action a tendance à nous disperser, à nous affaiblir, à nous ruiner.

La méditation unifie nos forces. Elle maintient le cap. Elle oriente nos efforts. Elle nous fait trouver la sagesse. Elle donne sens à notre action. Elle nous réajuste au projet de Dieu.

Réservons un temps de silence dans nos journées. Un temps de solitude. Un temps pour soi. Un temps pour Dieu. Notre action en sera plus efficace et conforme à l’Evangile.

15:41 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.