12/09/2017

Mardi 12 septembre 2017

En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.

Quand il fit jour, il appela ses disciples et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d’Apôtres…

Il descendit avec eux et s’arrêta dans la plaine. Il y avait là un grand nombre de ses disciples, et une grande foule de peuple, venue de toute la Judée et de Jérusalem, et de la côte de Tyr et de Sidon. Ils venaient pour l’écouter et pour se faire guérir de leurs maladies ; ceux qui étaient tourmentés par des esprits mauvais étaient guéris eux aussi. Et toute cette foule cherchait à le toucher parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous. Luc 6,12-19.

Ne restons pas sur la montagne, descendons dans la plaine. Ne gardons pas la tête dans les nuages comme si Dieu habitait là-haut dans le ciel.

C’est dans la plaine où vivent les hommes que l’on rencontre Dieu. Là où ils travaillent. Là où ils souffrent. Là où ils aiment. Dans le regard de compassion. Dans le sourire de bonté. Dans le geste de bienveillance.

Ils sont douze. Ils sont des centaines. Ils sont des milliers. Ils vivent l’Evangile au quotidien. Ils réajustent leur vie au projet de Dieu par la méditation. Ils puisent leurs forces dans la prière. Ils sont partenaires de ce Dieu-Amour-et-Tendresse.

20:55 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.