24/09/2017

Mercredi 20 septembre 2017

Après avoir fait l’éloge de Jean Baptiste, Jésus disait aux foules : ‘A qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération ? A qui ressemblent-ils ? Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, et qui s’interrogent entre eux : ‘Nous avons joué de la flûte pour vous, et vous n’avez pas dansé. Nous avons fait des lamentations, et vous n’avez pas pleuré.’

En effet, Jean Baptiste est venu ; il ne mangeait pas de pain, il ne buvait pas de vin, et vous dites : ‘Il est possédé du démon.’ Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et vous dites : ‘Voici un glouton et un buveur, ami des publicains et des pécheurs.’

Mais la Sagesse de Dieu a été traitée avec justice par tous ceux qui sont ses enfants. Luc 7,31-35.

Un échec. Une défaite. Une déception.

Nous avons besoin de témoins authentiques. Nous avons besoin de lire l’Evangile dans la banalité de la vie quotidienne. Nous avons besoin de vérité à travers les gestes, à travers le regard, à travers les paroles. Nous avons besoin d’amour, de bonté, de compassion, de générosité.

‘Si vous avez de l’amour les uns pour les autres, tous reconnaîtrons que vous êtes mes disciples.’ Jean 13,35.

12:08 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.