01/10/2017

Vendredi 29 septembre 2019

Un jour, comme Jésus priait à l’écart, ses disciples étant avec lui, il leur demanda : ‘Qui suis-je, d’après ce que disent les foules ?’

On lui répondit : ‘Jean Baptiste ; pour d’autres un des anciens prophètes qui est ressuscité.’

Jésus reprit : ‘Et vous, que dites-vous ? qui suis-je ?’

Pierre lui répondit : ‘Le Messie de Dieu.’

Mais Jésus leur défendit sévèrement de le dire à personne. Il ajoutait : ‘Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu’il soit mis à mort, et qu’il ressuscite le troisième jour.’  Luc 9,18-22.

Pour vous, qui suis-je ?

La question est directe. Elle est pour vous, pour moi, pour chacune et chacun de nous.

Notre réponse est importante. Elle engage notre vie. Elle lui donne une direction. Elle lui donne un sens. …Et nous sommes appelés à approfondir la question.

Pouvons-nous vivre pleinement sans spiritualité ? Sans la perception d’une dimension de l’être ? Sans la recherche de ce qui définit notre existence ? Sans établir les valeurs sur lesquelles bâtir un bonheur durable ?

La question de Jésus est une invitation à aller à la rencontre de nous-mêmes. Elle nous met en perspective de ce à quoi nous sommes appelés. Elle initie notre vie à un ‘plus être’, à une réalisation, à un accomplissement.

Si notre réponse est la reconnaissance du divin en nous, alors nous devenons disciples de Jésus en vérité.

15:07 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.