04/10/2017

Lundi 2 octobre 2017

Une question se posa dans l’esprit des disciples : Lequel, parmi eux, pouvait être le plus grand ?

Jésus, voyant la question qu’ils se posaient, prit un enfant, le plaça près de lui, et leur dit : ‘Celui qui accueille en mon nom cet enfant, c’est moi qu’il accueille ; et celui qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé. Car le plus petit d’entre vous tous, c’est lui qui est grand.’…  Luc 9,46-50.

Mettre l’enfant au milieu.

L’enfant que nous avons abandonné. L’enfant que nous méprisons. L’enfant que nous avons oublié. L’enfant qui est au fond de nous-mêmes.

Cet enfant était bien présent avant notre naissance. L’enfant de nos origines.

L’enfant qui pressentait la grandeur de l’homme et son destin infini. L’enfant qui nous préparait à l’amour, à la tendresse, à la bonté. L’enfant qui pardonnait d’un sourire. L’enfant qui consolait en tenant notre main. L’enfant qui essuyait les larmes de nos yeux.

Retrouver l’enfant en soi, c’est accueillir Dieu.

19:39 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.