04/10/2017

Mercredi 4 octobre 2017

Jésus montait  vers Jérusalem. En cours de route, un homme lui dit : ‘Je te suivrai où tu iras.’

Jésus répondit : ‘Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer sa tête.’

Il dit à un autre : ‘Suis-moi.’ L’homme répondit : ‘Permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père.’

Mais Jésus répliqua : ‘Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le Règne de Dieu.’

Un autre encore lui dit : ‘Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison.’

Jésus lui répondit : ‘Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière, n’est pas fait pour le Royaume de Dieu. Luc 9,57-62.

Jésus était en route vers Jérusalem. Lieu de sa souffrance et de sa mort.

L’homme aussi le suivait.

Vint le moment du doute et du questionnement. De la peur et de l’hésitation.

La route est longue. Les écueils sont nombreux. Les tempêtes se succèdent. La vie est ainsi faite. L’homme est inconstant. Les projets sont dévoyés. La volonté se relâche. Les résolutions sont oubliées. La foi est hésitante.

‘Lève la tête et regarde devant toi’, dit Jésus. ‘Sers la vie. Recherche la joie. Adopte la confiance. Dieu est en toi.’

19:56 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.