29/10/2017

Lundi 16 octobre 2017

Comme la foule devenait de plus en plus nombreuse autour de Jésus, il se mit à dire : ‘Cette génération est une génération mauvaise. Elle demande un signe, et il ne lui sera pas donné d’autre signe que celui de Jonas. En effet, de même que Jonas est devenu un signe pour les habitants de Ninive, ainsi le Fils de l’homme sera un signe pour les hommes de cette génération…’ Luc 11,29-32.

Un signe est demandé. Pour rendre la foi plus facile, plus accessible, plus évidente. Un signe pour que le contenu de la foi soit intelligible. Sans effort. Sans recherche. Sans cheminement.

On a décrit un Dieu qui accorde des bienfaits. Qui privilégie les croyants. Qui exauce ceux qui prient. On a multiplié les dévotions. On a instauré les rites. On a organisé les cultes.

La foi est une quête. Elle nécessite un effort. Elle demande une ouverture. Elle répond à un désir. Elle requiert la méditation. Elle revendique la connaissance de l’Evangile.

La foi est un engagement. Elle est une responsabilité. Elle est une relation à Dieu.

18:40 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.