29/10/2017

Mardi 24 octobre 2017

Jésus disait à ses disciples : ‘Restez en tenue de service et gardez vos lampes allumées.

Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte. Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Vraiment, je vous le dis : il prendra la tenue de service, les fera passer à table, et les servira chacun à son tour. S’il revient vers minuit ou plus tard encore, et qu’il les trouve ainsi, heureux sont-ils !’  Luc 12,35-38.

La flamme faiblit. Nos lampes s’éteignent. L’obscurité s’étend. Les ténèbres nous envahissement.

Dieu a allumé une flamme en nous. Si elle est alimentée par la méditation de l’Evangile, elle s’élève, claire et joyeuse. Sa lumière éclaire les moindres recoins de notre âme. Elle est transmise par nos gestes. Elle est douceur dans nos paroles. Elle est étincelle dans notre regard. Elle sème la joie. Elle transmet la vie.

‘Tiens ma lampe allumée,

La flamme est si fragile…’ J.-C. Gianadda.

19:22 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.