05/11/2017

Mardi 7 novembre 2017

Jésus était à table. Un des convives lui dit : ‘Heureux celui qui prendra son repas dans le Royaume de Dieu !’

Jésus lui dit : ‘Un homme donnait un grand dîner et il invita beaucoup de monde. Il envoya son serviteur, à l’heure du dîner, dire aux invités : Venez, tout est déjà prêt. Mais tous pareillement, se mirent à s’excuser. Le premier dit : J’ai acheté un champ, et il est nécessaire que j’aille le voir ; je t’en prie, excuse-moi. Un autre dit : J’ai acheté cinq paires de bœufs, et je vais les essayer ; je t’en prie, excuse-moi. Un autre dit : Je viens de me marier ; par conséquent je ne peux pas venir. Le serviteur revint rapporter cela à son maître.

Alors le maître de maison se mit en colère et dit à son serviteur : Va-t’en vite par les places et les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux. Le serviteur lui dit : Maître, tes ordres ont été exécutés, et il y a encore de la place.’ Le maître lui dit : Va par les routes et les jardins, et oblige les gens à entrer, afin que ma maison soit pleine. Car, je vous le dis : aucun de ces hommes qui avaient été invités ne prendra part à mon dîner.’  Luc 14,15-24.

La bonne excuse !

Nous ne savons quoi inventer pour reporter à plus tard notre rencontre avec Dieu. Trop occupés. Trop d’urgences. Trop de soucis. Trop de travail. Trop d’activités.

Nous sommes pressés. Nous sommes débordés. Nous sommes trop jeunes. Nous sommes trop vieux. Nous sommes fatigués. Nous sommes malades. Nous sommes souffrants. Nous sommes seuls. Nous sommes tristes. Nous sommes découragés…

Dieu est rejeté à l’extérieur de nos vies. Dieu est exclu de nos occupations. Dieu est absent de nos pensées. Dieu est oublié, repoussé, tenu à l’écart.

Nous avons manqué la rencontre. Nous avons loupé le rendez-vous. Nous avons raté l’entrevue.

Dieu est toujours en attente.

19:30 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.