16/11/2017

Lundi 13 novembre 2017

17,1Jésus dit à ses disciples : ‘Il est impossible qu'il n'arrive pas des scandales; mais malheur à celui par qui ils arrivent! 2Il vaudrait mieux pour lui qu'on mît à son cou une pierre de moulin et qu'on le jetât dans la mer, que s'il scandalisait un de ces petits.

3Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le; et, s'il se repent, pardonne-lui. 4Et s'il a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant: Je me repens, - tu lui pardonneras.’

5Les apôtres dirent au Seigneur : ‘Augmente-nous la foi.’

6Et le Seigneur dit : ‘Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce sycomore : Déracine-toi, et plante-toi dans la mer; et il vous obéirait.’  Luc 17,1-6.

Le bien et le mal sont présents et se côtoient. Le bon et le mauvais. Le meilleur et le pire. Et nous en sommes les auteurs.

Deux capacités. Deux forces. Deux pouvoirs s’affrontent. L’un va-t-il dominer l’autre ? L’un va-t-il soumettre l’autre ? L’un va-t-il écraser l’autre ?

Nous construisons et nous détruisons. Nos actes et nos paroles ne sont pas neutres. Ils produisent un résultat. Ils influencent. Ils se propagent.

Faisons le bon choix. Prenons la bonne décision.

11:53 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.