18/11/2017

Samedi 18 novembre 2017

Jésus dit une parabole pour montrer à ses disciples qu’il faut toujours prier sans se décourager : ‘Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes.

Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : Rends-moi justice contre mon adversaire. Longtemps il refusa ; puis il se dit : Je ne respecte pas Dieu, je me moque des hommes, mais cette femme commence à m’ennuyer : je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête.

Le Seigneur ajouta : ‘Ecoutez bien ce que dit ce juge sans justice ! Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ? Je vous le déclare : sans tarder, il leur fera justice. Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ?’  Luc 18,1-8.

Ce juge est inique. Sans scrupule. Sans humanité. Il ignore cette veuve escroquée. Il témoigne du mépris, de l’insolence, de l’arrogance.

L’insistance de la femme aura raison du juge et de son impertinence.

Il en va de même pour nous. Le Règne de Dieu grandira en nous si nous sommes persévérants. Opiniâtres. Fidèles.

Les grands combats ne se gagnent que par la patience et la bienveillance.

12:28 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.