18/11/2017

Vendredi 17 novembre 2017

Jésus disait à ses disciples : ‘Ce qui est arrivé dans le temps de Noé arrivera dans le temps du Fils de l’homme. On mangeait, on buvait, on se mariait jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche. Alors survint le déluge qui les fit tous périr.

C’est arrivé de la même manière au temps de Loth : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait. Mais le jour où Loth sortit de Sodome, Dieu fit tomber du ciel une pluie de feu et de soufre qui les fit tous périr.

Il en sera de même le Jour où le Fils de l’homme se révélera. En ce jour-là, celui qui sera sur la terrasse tandis que ses affaires sont dans la maison, qu’il ne descende pas les prendre. Pareillement, celui qui sera au champ, qu’il ne revienne pas en arrière. Rappelez-vous la femme de Loth. Celui qui cherchera à sauvegarder sa vie la perdra ; celui qui la perdra la conservera…’  Luc 17,26-37.

Indifférence. Distraction. Insouciance…

Nous n’avons rien vu venir…

Nous avons donné notre foi à d’autres, par procuration. Nous avons abandonné à d’autres les fondements de notre spiritualité. Nous avons confié à d’autres la direction de notre conscience.

Nous avons accepté d’être dépossédés de notre foi, de notre conscience, de notre spiritualité. Nous vivons dans un désert spirituel. Avec de temps en temps une illumination fugace. Avec peut-être une révélation qui nous interpelle. Avec parfois une réflexion qui nous sollicite. Mais la plupart du temps, nous faisons la sourde oreille.

Nous sommes devenus des géants aux pieds d’argile. Nous sommes fragilisés. Nous éprouvons une absence. Nous expérimentons un manque intérieur. Et nous comblons ce vide par le désir. Nous avons fui dans l’acquisition de biens matériels. Dans la recherche du confort. Dans la conquête du bien-être.

Mettons-nous en quête de notre spiritualité perdue. Elle contribue à notre évolution, à notre réalisation et à notre accomplissement.

12:17 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.