03/12/2017

Lundi 27 novembre 2017

Jésus enseignait dans le Temple. Il leva les yeux et vit ceux qui déposaient leurs offrandes dans le tronc : c’étaient des riches.

Il vit aussi une veuve misérable y déposer deux piécettes, et il dit : ‘En vérité, je vous le dis : cette pauvre veuve a donné plus que tout le monde. Car tous, ils ont donné de leur superflu ; mais elle, de son indigence, elle a donné tout ce qu’elle avait pour vivre.’ Luc 21,1-4.

Ils croient que la vie éternelle s’achète. Ils croient que l’argent remplace la prière. Ils croient que l’argent se substitue à l’amour du prochain.

La pauvre veuve a déposé deux piécettes dans le tronc. Humblement. Discrètement. Timidement. Peu de valeur en argent, mais grand amour dans le cœur.

C’était sa vie qu’elle donnait. Sa pauvreté qu’elle offrait. L’incertitude du lendemain qu’elle présentait.

Mais ces deux piécettes étaient prières de confiance. Abandon d’elle-même à la bonté et à a tendresse de Dieu. Elle était apaisée. Elle était heureuse.

13:01 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.