10/12/2017

Dimanche 10 décembre 2017

Commencement de l’Evangile de Jésus Christ Fils de Dieu : Ainsi qu’il est écrit dans le livre du prophète Esaïe : 

Voici, j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer ton chemin.

Une voix crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.

Jean le Baptiste parut dans le désert, proclamant un baptême de conversion en vue du pardon des péchés. Tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui ; ils se faisaient baptiser par lui dans le Jourdain en confessant leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : ‘Celui qui est plus fort que moi vient après moi, et je ne suis pas digne, en me courbant, de délier la lanière de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés d’eau, mais lui vous baptisera d’Esprit Saint.’ Marc 1, 1-8.

Jean le Baptiste nous emmène au désert. Etrange idée ! Notre désert à nous est habité, surpeuplé, agité, bruyant, aveuglant. On s’y presse. On s’y bouscule. On y crie. On y vend. On y achète. On y consomme…

Jean, lui, se nourrit de sauterelles et de miel sauvage. Il porte les mêmes vêtements que le grand prophète Elie. La foule veut l’entendre. La foule veut se convertir.

Jean annonce l’arrivée de Jésus, le prophète de Galilée. Il ne baptisera pas avec de l’eau, mais dans l’Esprit Saint.

Le désert devient le lieu de tous les possibles. Le lieu de l’action de Dieu. L’immensité sans frontières où l’Esprit est libre d’aller et de venir. Le nouvel espace de la rencontre de Dieu. Jean nous y invite. Mais il nous faudra changer de vie. Tracer une  route pour accueillir la parole de Dieu. Combler les fossés de notre indifférence. Abaisser les collines de nos résistances. Ne pas craindre le silence et la solitude. Etre disponibles et rencontrer Dieu.

Dieu et l’Homme dans l’immensité du monde. Associés pour toujours.

12:23 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.