09/12/2017

Mercredi 6 décembre 2017

Jésus gagna les bords du lac de Galilée, il gravit la montagne et s’assit. De grandes foules vinrent à lui, avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d’autres infirmes ; on les déposa à ses pieds et il les guérit. Alors la foule était dans l’admiration en voyant des muets parler, des estropiés guérir, des boiteux marcher, des aveugles recouvrer la vue ; et ils rendirent gloire au Dieu d’Israël.

Jésus appela ses disciples et leur dit : ‘J’ai pitié de cette foule : depuis trois jours déjà, ils sont avec moi et n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun ; ils pourraient défaillir en route.’

Les disciples lui disent : ‘Où trouverons-nous dans un désert assez de pain pour rassasier une telle foule ?’ Jésus leur répondit : ‘Combien de pains avez-vous ?’Ils dirent ‘Sept, et quelques petits poissons.’

Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Il prit les sept pains et les poissons, il rendit grâce, les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules. Tous mangèrent à leur faim ; et, des morceaux qui restaient, on ramassa sept corbeilles pleines.  Luc 15,29-37.

Le maître parle. Le maître enseigne. La foule écoute. La foule est attentive. Elle mange ses paroles. Elle boit ses paroles. Et elle est rassasiée.

Les disciples disent leur désarroi. Ils n’ont pas de paroles à donner. En eux, c’est le désert. Pas d’eau. Pas de fruits.

Nous avons si peu de chose à offrir. Nous sommes si pauvres. Nous sommes si démunis. Pas assez d’amour dans le cœur. Pas assez de générosité.

Par la prière, nous pouvons devenir riches de Dieu. Par l’Evangile, nous pouvons devenir des témoins de l’amour de Dieu. Par le silence, nous pouvons laisser Dieu agir en nous.

Alors les foules seront rassasiées, ici et maintenant.

   Tous mangèrent à leur faim… 

09:52 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mardi 5 décembre 2017

Jésus, exultant de joie sous l’action de l’Esprit Saint, dit : ‘Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté.

Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.’

Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : ‘Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.’  Luc 10,21-24.

Pas besoin d’être un savant pour connaître Dieu. Pas besoin d’être un ermite pour rencontrer Dieu. Pas besoin d’être un religieux pour prier Dieu.

Il suffit d’avoir un cœur de pauvre. Il suffit d’apprendre la douceur. Il suffit d’être un artisan de paix. Il suffit d’etre un médiateur de réconciliation. Il suffit d’être un témoin de l’Evangile. Il suffit de vivre l’amour de Dieu.

09:39 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Lundi 4 décembre 2017

Jésus était entré à Capharnaüm ; un centurion de l’armée romaine vint à lui et le supplia : ‘Seigneur, mon serviteur est au lit, chez moi, paralysé, et il souffre terriblement.’ Jésus lui dit : ‘Je vais aller le guérir.’ Le centurion reprit : ‘Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Ainsi, moi qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres : je dis à l’un : Va, et il va, à un autre : Viens, et il vient, et à mon esclave : Fais ceci, et il le fait.’

A ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : ‘Vraiment, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis, beaucoup viendront de l’Orient et de l’Occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du Royaume des cieux, tandis que les héritiers du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents.’

Et Jésus dit au centurion : ‘Rentre chez toi ! Qu’il te soit fait comme tu as cru.’

Et le serviteur fut guéri à cette heure-là.  Matthieu 8,5-11.

Une simple parole pour guérir. Une unique parole pour apaiser la souffrance.

Nous avons ce pouvoir. Nous avons cette capacité. Les mots justes. L’expression de la bonté. La force de la bienveillance. La puissance de la générosité. L’efficacité de la compassion.

Heureux celui qui croit à l’action de Dieu. Heureux celui qui partage le projet de Dieu. Heureux celui qui s’abandonne au travail de Dieu.

Le serviteur fut guéri à cette heure-là...

09:20 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |