03/12/2017

Jeudi 30 novembre 2017

Jésus disait à ses disciples : ‘Quand vous verrez Jérusalem encerclée par les armées, sachez alors que sa dévastation est proche. Alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils fuient vers les montagnes ; ceux qui seront dans la ville, qu’ils s’en éloignent ; ceux qui seront dans la campagne, qu’ils ne rentrent pas dans la ville. Car ce sont là des jours de châtiment, où doit s’accomplir tout ce qui est écrit…

Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées.

Alors on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire.

Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche.’ Luc 21,20-28.

Vision d’apocalypse. Catastrophes. Destructions. Chaos. La fin du monde ou la fin d’un monde ? Le passage d’un monde à un autre monde. Comme une renaissance. Comme une résilience.

Il est l’heure de se tourner vers Dieu. Il est temps de retrouver Dieu à l’intérieur de nous-mêmes. Pour que se lève un jour nouveau. Pour que nous puissions nous tenir debout dans la tempête. Pour que nous participions à l’édification d’un monde nouveau. Le Royaume de Dieu en marche.

13:42 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mercredi 29 novembre 2017

Jésus parlait des derniers jours ; il disait à ses disciples : ‘On portera la main sur vous et on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom. Cela vous donnera l’occasion de porter témoignage.

Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à préparer votre défense. Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction.

Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront condamner à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous obtiendrai la vie.’ Luc 21,12-19.

Vous ne suivez pas la foule. Vous voulez penser par vous-même. Vous n’imitez pas les puissants. Vous ne vous soumettez pas aux autorités. Vous recherchez Dieu pas à pas. Vous priez avec vos propres mots. Vous reconnaissez le travail de Dieu en tout homme. Vous vous émerveillez de l’action de Dieu…

Prenez garde ! Vous êtes menacés. Vous faites partie de la minorité. Vous êtes critiqués, blâmés, ironisés, moqués, persécutés… Par ceux-là même qui croient au même Dieu. Par ceux-là même qui affirment posséder la vérité.

Vous êtes à la veille de grandes souffrances…

13:34 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mardi 28 novembre 2017

Certains disciples de Jésus parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles.

Jésus leur dit : ‘Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit.’

Ils lui demandèrent : ‘Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser ?’

Jésus répondit : ‘Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront en mon nom et diront : C’est moi, ou encore : Le moment est arrivé. Ne les suivez pas ! Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin.’

Alors Jésus ajouta : ‘On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel.’ Luc 21,5-11.

C’est l’heure du triomphe !

Avez-vous visité les cathédrales. Les basiliques. Saint-Pierre de Rome. La chapelle Sixtine. Les musées du Vatican ? Magnifique. Merveilleux. Un trésor d’œuvres d’art.

Est-ce que tout cela sera détruit ?

Où irons-nous célébrer le culte ? Où pourrons-nous exercer le rituel ? Où allons-nous célébrer la liturgie ? Où allons-nous organiser la prière ?

Peut-être retrouverons-nous la simplicité et le dépouillement. Peut-être laisserons-nous l’initiative à Dieu. Peut-être retrouverons-nous la présence de Dieu en l’homme. Peut-être apprécierons-nous le silence rempli de Dieu.

13:16 Écrit par Pol Braconnier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |